ET SI NOUS AVIONS BIEN PLUS DE POTENTIEL QUE CE QUE NOUS PENSONS ?

Depuis mes 20 ans je suis obsédé par une quête de dépassement personnel, de liberté, d'audace et d'autonomie. Lectures, expériences, inspirations ou rencontres, j'ai à cœur de transmettre tout cet enseignement que je m'obstine à emmagasiner depuis sept ans afin de partager les clefs que j'ai pu percevoir scolairement, professionnellement ou personnellement pour permettre à chacun d'exploiter tout le potentiel que la vie offre.

Étudiants ou Adultes, Écoles ou Entreprises, Conférences ou Ateliers,
tout est possible : rencontrons-nous !

Merci pour votre envoi !

PRISE DE CONSCIENCE DE SON CONDITIONNEMENT & EXPLOITATION DE SON PLEIN POTENTIEL

__________

1/ PRENDRE CONSCIENCE

- Qu'est-ce que le conditionnement ?

- Serais-je une version limitée de moi-même ?

- Les croyances limitantes.

- En comprendre les origines.

- Le conditionnement hérité de l'éducation conventionnelle.

- Prendre conscience des conséquences.

2/ CLIVAGE ENTRE COMPORTEMENT CONDITIONNÉ ET ATTENTES ACTUELLES

- Une nouvelle société en plein virage.

- En être pleinement acteur conscient.

3/ EXPLOITER SON PLEIN POTENTIEL

- Comment identifier son conditionnement ?

- Comment identifier ses croyances limitantes ?

- Prendre conscience, s'inspirer, agir : comment mettre en place un changement.

- Changer les règles et exploiter son potentiel réel.

- Retrouver, exploiter et assumer sa singularité.

_______________

Durée : 4 à 6h

TRAVAIL & EFFICACITÉ,

HYGIÈNE DE VIE & CHARGE MENTALE

__________

1/ NOTRE RAPPORT CONDITIONNÉ AU TRAVAIL

- Travail = Souffrances ?!

- Les limites de l'approche conventionnelle.

- Le "Why" de notre activité.

- L'Ikigai ?

2/ ÊTRE OCCUPÉ, PRODUCTIF OU EFFICACE ?

- Quelle différence ?

- Loi de Pareto.

- Chamboulement.

3/ HYGIÈNE DE VIE, CHARGE MENTALE ET EFFICACITÉ

- Notre disque dur cérébral.

- La volonté : comment la soulager ?

- Environnement physique.

- Environnement mental.

- Environnement physiologique.

- Mettre en place des habitudes.

4/ ÊTRE EFFICACE

- Les objectifs.

- Les priorités.

- Techniques de travail.

- Les différents "temps".

- Personnaliser ses habitudes.

5/ LA FORCE DU "WHY"

- Le sens de son travail.

- Quelle différence entre Love, Strenghts et Can Do ?

_______________

Durée : 9 à 11h

PLANTER SA GRAINE :

SE FAIRE REMARQUER

__________

1/ LES PRINCIPALES ERREURS COMMISES

- Le manque de confiance.

- Le conformisme.

- La perte de sens.

- Les mauvaises attentes.

2/ LE CONFORMISME

- Ses origines et ses conséquences.

- Comment le dépasser ?

- Quelques exercices d'inconfort !

- Prendre conscience de sa singularité.

- Retrouver confiance en soi.

- Clivage entre attitude conventionnelle et attentes actuelles.

- "Il ne savait pas que c'était impossible alors il l'a fait."

3/ PLANTER UNE GRAINE

- Les petits "plus" qui marquent les esprits.

- Quelle posture adopter ?

- Être soi-même et s'assumer.

- Les soft-skills.

- Marquer les esprits.

- Empathie, considération et bienveillance.

- L'intelligence sociale : mieux qu'un diplôme.

- Le "Why".

4/ PERSONNALISER SES DOCS

- CV, lettre, portfolio, carte de visite, mails...

- Assumer et affirmer ses "échecs".

 - Introduction au graphisme.

- Devenir une éponge observatrice.

- L'empathie : se mettre à la place de l'autre. 

+ ATELIER DE CONCEPTION

CV, lettre de motiv', site internet, cartes de visite, autre...

_______________

Durée : 4h + ateliers

Pourquoi suis-je
devenu intervenant?

Quand j’ai commencé à être enseignant, j’étais encore étudiant. Pas grand monde n’y croyait, ça a fait beaucoup parlé, mais en attendant, ça a marché, et je remercie toujours le premier établissement qui m’a donné ma chance.
Mon crédo? C’était «Qui mieux qu’un étudiant, peut comprendre un étudiant?»

Pourquoi j’ai voulu être prof’? Parce que ça a toujours été naturel de transmettre et expliquer, mais surtout, parce que je voyais à quel point le clivage Boomer/Millenials (pour stigmatiser) pouvait être anti-productif ! J’étais persuadé qu’il était possible de faire des cours si intéressants que les étudiants n’aient pas envie de sortir Facebook ! Parce que j’étais persuadé qu’il était possible de les motiver à bosser, et arrêter de les considérer comme des branleurs immatures, en sortant des codes conservateurs de la pédagogie, en leur donnant la parole, en les impliquant, et leur parlant d’égal à égal.

J’ai commencé à être intervenant en infographie, pour des logiciels d’architecture. Mais très vite, la moitié des cours s’est rempli d’autres sujets, jamais abordés. On a parlé de conditionnement, de sens, de productivité, de bonheur, de but, de motivation, de potentiel caché, de croyances limitantes... Des sujets qui raisonnaient en moi, mais que je ne soupçonnais pas si universels : les étudiants me demandaient sans cesse qu’on aborde ces sujets, mettant de côté le «vrai» programme.

Si bien que l’année d’après, j’ai laissé tomber les cours d’info, qui ne me passionnent pas, pour aborder ces sujets-là. Depuis, j’accompagne les étudiants durant leur année scolaire, pour leur faire découvrir leurs vraies ressources, pour leur donner envie de se lever le matin avec la pêche, leur donner envie d’apprendre et d’entreprendre, mais surtout, leur donner envie de donner du sens à ce qu’ils font.

Plus que jamais, je me sens de devoir le partager,
car s’il est facile de transmettre
le stress, la peur ou la haine,
il est tout aussi facile,
et bien plus fertile,
de partager la Foi, la Confiance, et surtout,
la Liberté