Vers la sobriété heureuse, Pierre Rabhi


Pierre Rabhi ne prône pas ici la décroissance, mais la sobriété, qui est à mon sens le mot-clef de la transition.


Analyse de société, de nos conditionnements, du sens de notre existence.

Pierre Rabhi, grande inspiration personnelle.

16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout