Les expéditions de Mike Horn


Clairement, Latitude Zero a peut-être été le premier livre qui m'a reconnecté à mes envies profondes de découvertes et de dépassement personnel.

Avant, je pensais que c'était une passion idiote, égoïste, illégitime.

En découvrant des personnages comme Mike Horn, Sarah Marquis, Elliot Schonfield ou Stephanie Ledoux, je me rends compte que c'est simplement un autre domaine d'expertise, de passino et d'intérêt que la culture, la santé ou la politique (sans pour autant que ce soit incompatbile d'ailleurs, et même rataché à tout d'ailleurs ! Qui part en exploration est confronté à tous les sujets : géopolitiques, anthropologiques, sociétaux, de santé, psychologiques, et j'en passe !)


Bref, lire (ou écouter : conférence sur YouTube) Mike Horn me permet de garder foi en ma passion, même si je ne me retrouve pas du tout dans ses motivations gouvernées par la compétition, la virilité ou le succès.


- Latitude Zero : traversée sans motorisation de la Terre en ne s'éloignant pas de l'équateur (tempêtes, navigation, Amazonie, narcotraficants, terroristes, guerres d'Afrique...)

- Conquérant de l'impossible : Le tour du cercle polaire Arctique (civilisations ancestrales, batailles contre le froid, la glace, ou l'administration russe...)

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout